De Muriel à Tissaïa

Les Mondes de Tissaïa

De Muriel à Tissaïa

1/ Le monde des Grandes Fées et de Merlin :

Ma première rencontre avec les grandes Fées :

Tissaia est née d'une rencontre avec 3 grandes Fées : d’abord la Fée des quatre Vents dans la vallée du Don, qui m'a initiée aux chants de guérison de la Terre, des rivières et des cultures .

Ensuite la rencontre avec la Fée Morgane à la cascade du Val sans Retour, qui m'a initiée à lâcher les liens terrestres pour devenir une guerrière spirituelle, dont les lois sont sans failles et sans compromis.

La rencontre avec la Fée Viviane s'est faite au bord d'un lac, à côté du château de Comper, elle m'a initiée au passage des Brumes, aller « de l'autre côté du voile ».

J'ai eu la chance de recevoir les énergies de ces 3 grandes Fées et de pouvoir à mon tour les transmettre aux personnes qui le souhaitent, afin d’œuvrer pour notre planète en rééquilibrant les énergies féminines qui sont déficientes en ce moment.

De là, en 2016, est né le Cercle des Fées accompagné de sa charte, qui a évolué en 2017, avec l'ouverture des transmissions aux hommes ainsi que la transmission des énergies de Merlin et du Rayon Violet.

Signe que les équilibres féminins se rééquilibrent.

Le Cercle des Fées propose des méditations pour la Terre et ses habitants de tous les règnes, visibles et invisibles.

(voir article sur les énergies masculines et féminines, qui n'ont rien à voir avec notre sexe de naissance)

La particularité de ces grandes Fées est due à leur incarnation sur Terre, à leur connaissance des humains, des émotions, d'avoir vécu dans notre dimension.

Elles se rappellent très bien ces ressentis, cette lenteur d'action, ce fourvoyage d'idées et de fausses croyances que nous vivons ici.

Elles évoluent avec chacune leur particularité dans plusieurs dimensions et espaces temps à la fois.

Leur point commun est le rééquilibrage des énergies sur la planète Terre.

Quelques jours après j'ai fait la rencontre des énergies de Merlin, qui lui m'a transmis un don de guérison à l'aide d'une boule de Lumière.Il m'a permis également de ressentir plus fort le monde de la Forêt, des animaux et des êtres de la Nature.

Merlin est gardien de la flamme,  rayon violet, il nous aide à transmuter ce qui n'a plus lieu d'être en nous, il nous ouvre les portes d'un esprit plus large et une vison sans limite.

J'ai reçu le nom de Tissaia, fée de la transmission, celle qui tisse les liens entre les mondes.

Je remercie chaque jour et accepte cette mission avec gratitude.

 

2/ Le monde  des chevaux :

Je pourrais dire que je suis née « avec ».

Non par ma famille et mon domicile, mais par une passion et une attirance très forte, innée, depuis mon plus jeune âge.

Je remercie les chevaux chaque jour d'être qui je suis aujourd’hui.

Après un parcours classique de cavalière et ensuite de monitrice avec sa structure, les chevaux m'ont fait découvrir 2 « dons » qui sommeillaient en moi.

Le magnétisme et la communication télépathique, intuitive, naturelle.

En plus de m'avoir aidé à développer quelques traits de caractères, tels la patience, l'humilité, la remise en question permanente.

Il y a quelques années, j'ai reçu un message de l'âme groupe des chevaux, me demandant  de transmettre sur notre terre, ce pour quoi ils sont là : leur mission d'être.

Une des raisons pour laquelle il y a des siècles, ils se sont laissés approcher, apprivoiser et dresser.

Leur rôle n'est pas seulement d'être monté, de travailler.

Leur mission actuelle est  de ré-ouvrir en conscience notre canal de télépathie avec les animaux, les différents règnes de la nature et aussi entre êtres humains.

(voir la canalisation écrite)

Effectivement, entre eux, les animaux, la Nature, les autres énergies communiquent de cette façon.

C'est un signe d'évolution des espèces, de l’ascension planétaire.

Je les remercie chaque jour, je leur ai promis de continuer ma mission afin de les aider par la transmission .

 

3/ Le monde des animaux:(de compagnie et sauvages)

Mon cœur a toujours été ouvert et sensible au monde des animaux.

Je les ai toujours défendus, ce qui m'a valu étant plus jeune, quelquefois, des problèmes  avec mon entourage.

Il y a tellement à faire pour eux, qu'ils aient enfin la reconnaissance qu'ils méritent ainsi que le plus grand respect.

J'ai la chance de pouvoir communiquer et canaliser (recevoir) les messages qu'ils ont à transmettre, afin de les répéter dans notre monde et quelquefois de pouvoir agir concrètement pour eux.

Je remercie chaque jour pour ceci,  je promets de ne pas les laisser tomber, de faire de mon mieux pour transmettre ce qu'ils ont à dire et de les aider dans la « reconnaissance » de qui ils sont.

 

4/ Le monde des végétaux :

Merci aux arbres, aux plantes, fleurs, herbes, légumes de nous nourrir et guérir chaque jour.

Ils ont tous des missions de tout ordre nous concernant, ainsi que des messages pour tous, pour nous aider à grandir.

Eux aussi souhaitent que l'on communique naturellement avec eux, avec notre cœur, notre sensibilité.

Leur souhait est de revenir à l'Harmonie entre nos peuples, nous avons plus besoin d'eux, qu'eux de nous.

Je remercie chaque jour de pouvoir communier, communiquer avec eux, merci de me sentir « à la maison » quand je suis dans votre monde.

Je vous promets de vous aider à ré-ouvrir la sensibilité des êtres humains  afin de vivre à nouveau ensemble .

 

5/ Le monde des minéraux :

Communiquer avec un minéral, une pierre, peut sembler improbable, et pourtant...

Mémoires du monde, guérisseurs de tous, énergies puissantes et délicates à la fois.

Chaque pierre, montagne, falaise, sculptent notre Terre, participe à son évolution, et ce depuis le début de la Création.

Ne dit-on pas «  les murs ont des oreilles ».

Sachons les écouter, ce sont des messagers et conseillers ancestraux.

Je les remercie chaque jour de bien vouloir nous transmettre ce que nous devons savoir, la connaissance.

 

6/ Le monde de l'eau :

Merci à l'eau, à tous ces bienfaits thérapeutiques, sans toi nous ne pourrions vivre, merci de nous abreuver, nous laver, nous soigner.

Gratitude à l'eau des océans, à l'eau des rivières, à l'eau du ciel.

 

7/ Le monde des soins énergétiques :

Merci à mon grand-père de m'avoir transmis le magnétisme afin de pouvoir aider tous ceux que je croise, dans tous les règnes.

Merci au Reiki (méthode de soin japonaise) de m'avoir ouvert tant de portes des  autres mondes.

Grâce au travail sur moi avec le Reiki, j'ai élevé mes énergies, ce qui a permis (à ma plus grande surprise), d’accéder à différentes canalisations.

Je me suis aperçue, que lorsque nous acceptions de passer une « porte », un autre monde s'ouvre à nous.

Puis une autre « porte » arrive....

Messages pour les personnes que je rencontre, messages des animaux, de la Nature, de mes guides, message des Fées et de la « naissance » de Tissaia et de tous ces mondes, qui sont unis, reliés.

Promis, je continue à vivre dans ces mondes et à les transmettre, tel est ma mission de vie.

 

8/  Le monde de l'écoute : sa « petite voix »,  ses guides:

Au travers du silence, à partir de notre cœur, nous pouvons entendre notre « petite voix » et se laisser guider par elle.

Être sur notre chemin, dans notre mission, suivre son intuition.

Nous pouvons, dans les mêmes conditions vibratoires, écouter, entendre les messages de nos guides, anges gardiens.

Ils sont là pour nous aider, nous conseiller, nous prévenir, c'est leur mission.

Gratitude infinie à vous tous, pour vos messages et votre aide.

Promis, j'aiderai ceux qui souhaitent ouvrir des portes sur leur chemin.

 

9/ Le monde de Nahawak et de Mâ :

Lors d'un stage en forêt de Brocéliande, près de l'hôtié de Viviane, une canalisation visuelle et orale est arrivée.

Une femme amérindienne est venue réactiver en moi des mémoires de la période, où je vivais dans la forêt parmi les miens.

Le paysage ressemblait aux forêts Amérindiennes, ainsi que notre façon de vivre.

Des chants, de l'Amour, de la Joie et surtout une communion avec la nature, les animaux, l'eau, l'esprit des plantes.

Cette femme était « moi » dans une autre vie : Nahawak

Quelques jours plus tard, au festival des 500 tambours (Bains sur Oust en Bretagne) ,

J'ai fait la rencontre de Mâ, un tambour (je dirai une tambour car ses énergies sont très douces et féminines).

Une union est née, depuis nous sommes inséparables.

Il aurait été impensable que je continue « mon chemin » sans elle.

Elle m'accompagne dans la nature, au cours des stages et des soins énergétiques.

Une autre partie de moi !

Depuis, j'ai reçu des chants Amérindiens qui s'activent pour des remerciements à notre Terre.

Merci à Nahawak et à Mâ, de réveiller ces mémoires en moi.

Nahawak

10 / Transmission et stages.

J'ai promis d'écouter mes guides et ma « petite voix », de revenir sur mon chemin après une année « ermitage, » d'évolution spirituelle, de retourner à la rencontre de ce que me propose la vie.

Au travers de soins énergétiques, sur place ou à distance, de création de nouveaux stages aux thèmes différents, dans chaque monde de Tissaia.

 

11/ Les Êtres de la Nature 

Merveilleuses rencontres des peuples de la Terre, de l’Air, de l’Eau, du Feu et de l’Éther.

Des mondes parallèles, tellement riches, illimités !

Ces mondes nous expliquent au travers de communications, le chemin qu’il nous reste à parcourir afin de « guérir », de créer la « Nouvelle Terre » en co-création avec Mère Nature.

La fee papillon